1928: GAKUTENSOKU LE PREMIER ROBOT JAPONAIS PERDU EN 1930 ET SA REPLIQUE FAITE EN 2008



Gakutensoku est le premier robot à être construit au Japon à Osaka en 1929. Le robot a été conçu et fabriqué par le biologiste Makoto Nishimura (1883-1956) d'Osaka. Le nom gakutensoku signifie «l'apprentissage à partir des lois de la nature »
HISTOIRE: Gakutensoku possède un large éventail d'expressions faciales fluides et communique par écrit des messages avec un stylo mécanique. Le robot a été dévoilé au public lors de la grande exposition de Kyoto en commémoration du couronnement de l'Empereur Shōwa Tennō en 1928. Il a ensuite été présenté à plusieurs autres expositions avant d'être perdu au cours d'une tournée en Allemagne.... La version moderne maintenant exposée au Musée des sciences d'Osaka est une réplique faite en 2008.
DESCRIPTION: Haut de trois mètres, gakutensoku est assis à un bureau avec un stylo en forme de flèche dans la main droite et une lampe dans sa main gauche. La face avant du bureau est gravé avec des représentations du soleil, de l'eau, des animaux, et d'autres symboles de la nature. Le visage du robot avec ses grands yeux a été conçu pour combiner les caractéristiques de personnes de partout dans le monde. L'idée était de symboliser l'égalité de toutes les races. Au sommet de sa tête se trouve une couronne de feuilles, base de toute la nourriture de ce monde. Sur la poitrine du robot on voit une fleur de cosmos, symbolisant l'univers.